lundi 28 novembre 2016

I.R.L


Auteur : Agnès Marot
Editeur : Gulf Stream
Genres : Science-Fiction, Mystère
Date de Parution : 7 avril 2016
Prix : 18 €

Quatrième de couverture : Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

Notation

Mon  Avis ? 

I.R.L est un roman qui m'a plu, mais surtout qui m'a surprise ! Et rien que ça c'est déjà un bon point ! J'avais entendu tellement de bien sur ce roman, que ce soit sur Twitter ou Livraddict que j'avais fini par craquer et me le procurer fissa fissa pour me faire mon propre avis. Je ne connaissais par l'auteur, Agnès Marot, et assez mal la maison d'édition, Gulf Stream. Mais j'ai été enchanté de faire la découverte des deux à partir de ce roman ! 

L'héroïne, Chloé est une adolescente assez banale au départ. On la suit dans son quotidien, ses peines amoureuses, ses questionnements et petit à petit on se rend compte que quelque chose cloche. Elle remarque des caméras, puis des filaments qui la relie à une machine... au final elle se rend compte que tout ce qu'elle croyait être sa vie est un programme destiné à plaire à un public. Idée déjà connue avec le célèbre film The Truman Show, j'avais peur que l'auteur ne traite ce sujet assez malaisant juste en surface et se contente de quelques questions posées ça et là pour faire avancer l'histoire sans vraiment déranger son lecteur. Mais il n'en est rien. 
Le roman commence avec la salutation de Chloé aux spectateurs. Elle leur parle directement, mais surtout elle s'adresse à nous lecteurs et nous dévoile toute sa vie filmée par les caméras. Ses moments de douleur, de questionnements mais également ses instants très intimes ! Une scène, qui peut passer inaperçue lorsque l'on lit le roman, m'a plu en particulier. Le côté pervers de cette machination apparaît dans toute sa splendeur et le lecteur est gêné d'assister à un moment aussi privé de la vie de Chloé. On est gêné certes mais on est également ravi que l'auteur aille au fond de la chose et nous rende aussi mal à l'aise durant notre lecture. Le lecteur est troublé, et l'histoire est prenante ! 

Les personnages évoluent, Chloé particulièrement, tout au long de l'histoire et le lecteur n'est pas épargné par les coups, au même titre que les personnages ! On espère avec eux et on se retrouve comme eux piégés par un système qui nous dépasse et qui est difficile à faire sombrer. Le style poétique et joliment chantant de l'auteur apporte un côté "littéraire" à cette aventure de science-fiction, donnant une touche de beauté à un thème sombre et dérangeant. C'est joliment pervers et le lecteur est heureux d'être pris entre le bonheur de lire une histoire aussi bien travaillée et l'angoisse de ce qui va advenir des héros. 

I.R.L est un très bon roman de science-fiction qui n'épargne rien et qui est très réaliste dans sa construction. Une très bonne lecture que je conseille à tous ceux qui aiment découvrir l'imaginaire made in France ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire