samedi 31 décembre 2016

Carnet de routes


Auteur : Marie Lopez
Éditeur : Anne Carrière
Genres : vie quotidienne, fantastique
Parution : 3 novembre 2016
Prix : 18 €

Quatrième de couverture : Une étudiante en architecture, une youtubeuse, un jeune homme trop tranquille nommé Marco, un moniteur d'auto-école et un professeur d'université... Cinq personnages aux destins dissemblables vont former un groupe hétéroclite et fantasque à la faveur du permis de conduire. 
Tandis que trois générations se mêlent et s'apprivoisent, une camaraderie surprenante grandit entre les candidats ; chacun va se livrer aux autres bien plus qu'il ne l'aurait imaginé. Le passé, les doutes, les regrets, les espérances s'invitent dans l'habitacle de la voiture à doubles commandes. 

Leurs différences les poussent à reconsidérer leurs choix et les horizons qu'ils s'étaient fixés. Et le danger de ressortir de l'expérience juste un peu plus perdu qu'avant est bien réel... Mais voici que surgit l'extraordinaire et que s'offre à eux un chemin bien éloigné des codes et des panneaux de signalisation. 

Notation


Mon Avis ? 

J'avais découvert Enjoyphoenix (nom de scène de Marie Lopez sur sa chaîne youtube) l'année dernière. A force d'entendre parler de son précédent livre EnjoyMarie, j'avais envie d'en savoir plus et la découverte fut positive. Depuis je suis l'auteur dans ses aventures youtube et j'ai entendu parler, comme tous ses abonnés, de la sortie de son premier roman assez rapidement. Il a donc fallu attendre plusieurs mois après son annonce officielle pour tenir le livre entre mes mains, sitôt sorti en librairie, sitôt acheté. 

J'avais un bon pressentiment avec ce premier roman. Lors de la réédition de son premier livre en poche, Marie Lopez avait ajouté deux, trois chapitres inédits et j'avais remarqué une évolution dans son écriture, un côté plus mature, plus poétique qui m'avait beaucoup plu. J'espérais que si son roman était écrit ainsi, j'allais me régaler. Et niveau style je n'ai pas été déçue. L'auteur a une plume légère, toute en poésie qui apportent à la lecture images et sons assez enchanteurs. Elle fait également partager au lecteur son amour pour la ville de Lyon qui est ici sublimée par tous les moyens : description, dialogues entre personnages, etc. Une vraie visite littéraire au coeur de la ville ! 

Le récit se suit bien, on va du passé (la rencontre des protagonistes, leurs souvenirs) à l'instant présent (l'examen) d'un chapitre à l'autre en s'attardant à chaque fois sur la vie des différents personnages. L'auteur arrive à créer des personnages attachants, bien travaillés avec une valise émotionnelle assez forte qui donne envie d'en découvrir plus. Je me suis particulièrement attaché à Gaspard, vénérable professeur d'université qui a beaucoup voyagé et aime partager ses connaissances avec ses nouveaux amis. 

Globalement c'était une bonne lecture même si il y a deux, trois points qui m'ont fait tiquer durant ma découverte du roman. D'abord l'écriture de l'auteur. Même si Marie Lopez écrit très bien, elle garde son style un poil trop poétique tout au long du récit et cela m'a heurté lors de dialogue ou encore à des moments de réflexions des personnages. Voulant donner un rythme chantant à son histoire, l'auteur a surtout donné une âme de poète à tous ces personnages ce qui donne un aspect assez faux à certains moments de l'intrigue. Il y a également des passages entiers où les personnages réfléchissent entre eux, s'interrogent et si l'idée de base est bonne, on se lasse assez vite de cette philosophie quotidienne. A force de rester trop longtemps dans la réflexion, on risque d'y rester coincer. 

Mais même si ces quelques points m'ont un peu gêné au cour de ma lecture, j'ai aimé découvrir l'univers de l'auteur et trouve qu'elle a un vrai potentiel dans le fantastique. A voir pour un possible deuxième roman ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire