jeudi 29 juin 2017

Les Délices de Tokyo

- Informations - 

Auteur : Durian Sukegawa
Editeur :  Le Livre de Poche
Genres : quotidien, cuisine, tranche de vie 
Date de parution : 3 mai 2017
Prix : 6 € 90
221 pages

- Quatrième de couverture - 

« Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

- Mon Avis - 

Tout d'abord il faut savoir que ce livre donne faim. Vous verrez comment sont cuisinés les dorayaki et vous n'aurez qu'une envie après avoir senti la délicieuse odeur durant plusieurs pages : en manger ! Si ce livre parle aussi bien à mon estomac c'est surtout parce qu'il parle divinement bien à mes yeux. 

Ecrit dans un style léger et poétique, Les Délices de Tokyo apporte une touche de nostalgie, de douceur et d'amertume à la capitale japonaise. On suit les aventures de Sentarô durant une année et avec le changement de saisons vient les émotions plus ou moins fortes qui font avancer notre héros. 

Plusieurs fois en lisant ce livre j'ai eu les mêmes sensations qu'avec le roman Ensemble c'est tout : cet étrange sentiment qu'à peu de personnages (trois dans ce roman) on est le centre du monde. Un monde bien étrange à la fois triste et beau. 

Les Délices de Tokyo parle à nos yeux, notre estomac et notre coeur. Il parle des délices de la bouche et des délices de la vie. Une sorte de lettre ouverte à tous ce qui fait les petits et grands plaisirs de la vie quotidienne. Un vrai délice ! 

- Notation - 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire