vendredi 7 avril 2017

La Belle et la Bête

- Informations - 

Réalisateur : Bill Condon
Acteurs principaux : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans
Genres : Conte, musical, fantastique, romance
Date de sortie : 22 mars 2017
02 h 09

Synopsis : Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S'étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d'amour pour elle, mais victime d'une terrible malédiction.

- Notation - 

Quand Disney touche de nouveau mon coeur

Disney & mon désamour...

La Belle et la Bête et moi c'est une vraie histoire d'amour. Sortie l'année de ma naissance, 1992, parlant d'amour, de magie et de livres... forcément c'est un film auquel j'étais particulièrement attachée. 
Belle était l'une de mes princesses préférées, Adam - oui, c'est comme ça que s'appelle la Bête - était mon prince chéri. J'adorais tout : la musique, le dessin, l'histoire ! En bref, ce dessin animé me parlait, et j'adorais me le repasser en boucle quand j'étais petite. 

Mais le temps passe forcément et mon caractère grognon ne s'est pas arrangé. Je dois bien avouer ne plus me reconnaître dans les derniers Disney. J'ai l'impression de toujours voir le même film, sans âme, tous lissés par la technologie à l'ordinateur. Je ne retrouvais plus la magie des films de mon enfance : la beauté des dessins, à chaque fois novateur, les chansons aux sous-textes puissants, les fins sans fausse naïveté (je me suis toujours pas remise de la fin de la Reine des Neiges)... je ne reconnaissais rien ! Où était parti mon enfance ? Diable ! Loin, très loin, et sans se retourner faut croire !

Pourtant ce désamour avec Disney ne date pas d'hier, particulièrement quand il s'agit de La Belle et la Bête ! Déjà à l'époque j'avais été heurtée par le film bonus La magie de Noël où tout ce que je détestais (les bons sentiments, Noël poussé à l'extrême, la morale) était réuni. 
Mais le coup de marteau est arrivé il y a un an environ, quand prise d'une soudaine pulsion nostalgique j'ai eu envie de revoir le film. Et là... le drame. Beaucoup de doubleurs avaient retravaillé leur personnage pour la sortie en  DVD, les tons et intonations n'étaient plus celles de la première version et comble du comble, une chanson inédite avait été rajoutée au film avec un graphisme différent, des couleurs différentes et des voix différentes. Disney, ou comment ajouter une part de tarte à la mélasse au beau milieu d'un gâteau au chocolat ! J'ai eu le sentiment d'être trahie. Plus que ça j'ai eu l'impression d'avoir raturé mes souvenirs d'enfance au marqueur noir et depuis j'ai toujours refusé de revoir ce film qui m'était si cher. 

Disney se fait pardonner...

Pourtant j'attendais la sortie de La Belle et la Bête version live avec beaucoup d'impatience ! Et ce pour plusieurs raisons.
Déjà parce que Emma Watson. Comme de nombreuses personnes de ma génération, la petite Hermione ne m'a jamais déçue dans aucun de ses rôles et je lui faisais déjà pleinement confiance pour incarner Belle. Et le reste du casting : Emma Thomson, Ewan  Mc Gregor, Dan Stevens et tant d'autres ! Le menu était franchement alléchant pour ce film, il fallait être aveugle pour ne pas le remarquer !
Ensuite pour toutes les images qui arrivaient via internet. Les photos des costumes, des décors, les premiers trailers. Tout ce qui pouvait nous donner envie rendait parfaitement hommage au dessin animé sans partir dans l'excès ou dans l'étrange comme tant d'autres films (Maléfique par exemple, hum hum). 

Et puis le mois de mars est arrivé, et à force de regarder en boucle les bandes-annonces, je n'ai pas tardé à courir au cinéma pour admirer de visu le film. Et là... la magie m'a frappé en plein coeur ! 
Visuellement c'est magnifique : les couleurs, les décors, les lumières... c'est lumineux, finement détaillé et imaginatif !   Les rajouts apportés à l'histoire : la mère de Belle, l'enchanteresse et ses présents... tout a été pensé, réfléchi et pesé avant de nous être apporté sur grand écran et ça se ressent. 

Les chansons d'origine, légèrement réécrites, et les nouvelles apportent humour et émotion à l'histoire sans jamais tomber dans le trop plein. Ayant vu le film en VF et en VO, j'ai un penchant pour Days In the Sun et les paroles françaises de Belle quand elle assure : "Ce monde est bien trop petit pour moi". Quant à la chanson Evermore, elle m'a étonnement beaucoup plus touchée dans sa version anglaise qu'avec sa traduction. En parlant de traduction d'ailleurs, la version VO est peut-être un poil moins édulcorée que la VF. Mais ça ne gâche rien au film quand on va le voir en français. Au contraire, ça apporte une note de surprise pas désagréable. 

Le jeu des acteurs est parfait : drôle, naturel, loin des caricatures du conte de fées. Les dialogues sont bons. Faisant rire et réfléchir tout à la fois, sans donner l'impression qu'on prend le jeune spectateur (public ciblé en premier lieu bien évidemment) pour un idiot.

J'ai tout particulièrement aimé la relation qu'entretient Belle et son père, Maurice. On sent tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre. On sent qu'ils entretiennent un vrai dialogue, un vrai lien pas toujours parfait. L'alchimie entre Emma Watson et l'acteur Kevin Kline est touchante dès les premières minutes. 
Cette relation m'a d'autant plus touché que je me suis reconnue. Ainsi que le lien que j'ai avec mon propre père. J'ai toujours entretenu un lien très fort avec lui et de nombreuses répliques, notamment de la part de Maurice, m'ont rappelé des souvenirs, ou des discussions que nous avons eu ensemble... et que nous aurons très certainement encore longtemps ! 
La justesse de ce lien, très humain et très naturel, m'a apporté beaucoup durant tout le film. 

Alors oui, les grognons diront que ce film n'apporte rien. Qu'il est l'exacte copie du dessin animé. Et c'est totalement vrai. Mais je suis déjà profondément attaché à ce film. Parce qu'il m'a fait ressentir, parce qu'il m'a replongé dans une magie que je ne retrouvais plus depuis un moment chez Disney et parce qu'il a su apporter du neuf et du bon avec du matériel déjà aimé. 
J'ai même tendance à penser que cette version live va dépasser le dessin animé dans mon coeur. Parce qu'avec elle je ne me suis pas sentie trahie dans mon amour d'enfance et dans ma nouvelle vision d'adulte. J'ai retrouvé tout ce que j'aimais à l'origine et bien plus encore. Les défauts du dessin animé ont été améliorés avec ce film et ce qui était déjà bon est devenu meilleur ! La Belle et la Bête version 2017 c'est un vrai coup de coeur et un magnifique film que je conseille à tout le monde. Ceux qui n'ont jamais vu le dessin animé, ceux qui l'ont déjà vu mais on oublié de voir la nouvelle version; et ceux qui ont vu les deux versions une bonne dizaine de fois ! Magnifique, poétique, émouvant, c'est un film qui restera très certainement dans le coeur de nombreuses personnes. On en tombe amoureux comme Belle apprend à aimer la Bête.

1 commentaire: